l’école des français de l’étranger redeviendra payante dès la rentrée 2013

Dans la nuit du jeudi 19 au vendredi 20 juillet derniers, l’Assemblée Nationale a voté : la PEC (Prise En Charge des frais de scolarité des Français scolarisés dans un établissement français à l’étranger) sera supprimée dès la rentrée prochaine et un système d’attribution de bourses sur critères sociaux sera institué pour venir en aide aux familles éligibles.

La PEC avait été mise en place en 2007 par le gouvernement de Nicolas Sarkozy, et elle était attribuée « sans condition de ressources ». Sa suppression, qui faisait partie des promesses électorales du candidat François Hollande, devrait rapporter à la France 31,9 millions d’euros. Le dispositif de bourses qui la remplacera sera attribué « sur des critères tenant compte du revenu ainsi que des charges assumées par les familles (impôts, loyers, cotisations, garde d’enfant…) ».

A la FAPEE (Fédération des Associations de Parents d’Elèves à l’Etranger), l’inquiétude monte. Les familles et établissements scolaires français à l’étranger s’étonnent surtout de la rapidité avec laquelle une telle mesure a été appliquée. Pour la rentrée de septembre, pourra-t-on déterminer de façon juste quelles familles pourront bénéficier des bourses sur critères sociaux et lesquelles devront s’en passer ? Aura-t-on le temps de faire du cas par cas et définir les mesures exceptionnelles dont bénificieront les familles les plus en difficulté ?

Publicités