retour sur la pédagogie Montessori

Le doodle du jour célèbre la pédagogie Montessori

Nous sommes le 31août et Google rend hommage à la pédagogue et docteure italienne Maria Montessori (en fait, ce n’est certainement pas un hasard et les ordres devaient venir d’en haut, car les fondateurs de Google ont été formés dans une école Montessori). Toujours est-il que c’est l’occasion, pour moi, de faire un rappel sur ce blog de qui était Montessori et comment elle a influencé le monde de l’éducation.

Le Dr. Maria Montessori (1870-1952) se destinait au métier d’enseignante, mais contre toute attente, elle a choisi de devenir la première femme médecin en Italie, et elle y est parvenue à l’âge de 26 ans. C’est en travaillant à la clinique psychiatrique de l’université de Rome qu’elle fait un constat qui changera sa carrière et la vie de plusieurs jeunes jusqu’à ce jour : il n’y avait pas de jeux dans les départements pédiatriques des hôpitaux psychiatriques. Ce n’est pas banal car pour Montessori, le jeu est un élément important dans le développement intellectuel. On retiendra d’elle cette phrase énoncée lors du congrès de pédagogie de Turin en 1899 :

« J’eus l’intuition que le problème de ces déficiences était moins d’ordre médical que pédagogique. »

Elle se consacre alors à la pédagogie et dirige, dans la foulée, une école d’orthophrénie (ndlr: un institut médico-pédagogique) nouvellement créée par la Ligue Nationale pour l’éducation des enfants mentalement déficients. Là, Maria Montessori entraîne des centaines d’éducateurs à « observer et non juger« . Elle fait construire des salles de classes laboratoires pour mettre en pratique ses enseignements.

Au début du XXe siècle, Maria Montessori s’intéresse aux enfants dits « normaux », elle créée en 1907 la première « Maison des Enfants » et développe pour eux une méthode pédagogique qui fera entrer son nom dans l’histoire : la Pédagogie Montessori.

Maria Montessori présente sa méthode dans un livre, « La Pédagogie Scientifique », qu’elle publie en 1909 et qui sera traduit en plusieurs langues dans le monde entier. Aujourd’hui, on compte plus de 20 000 écoles Montessori à travers le monde. La pédagogie Montessori est une méthode de pédagogie ouverte, fondée sur des principes de liberté et d’auto-discipline : l’enfant doit pouvoir évoluer à son propre rythme lorsqu’on lui donne le matériel sensoriel (matériel montessorien) dont il a besoin.

Le matériel Montessori – Source : petitpetitmontessori.blogspot.com

« L’enfant n’est pas un vase que l’on remplit mais une source que l’on laisse jaillir » Maria Montessori.

La pédagogie Montessori part du principe que dès le plus jeune âge, l’enfant  a une propension naturelle à la volonté d’apprendre. Déjà bébé, il apprend tout seul à se lever sur ses jambes, il est donc tout à fait capable d’apprendre tout le reste de lui-même. C’est pourquoi l’éducateur doit s’efforcer de rester en retrait, par exemple en baissant lui-même d’un ton s’il souhaite que l’enfant parle moins fort. De même, le matériel d’apprentissage montessorien est conçu de telle sorte qu’il permet à l’enfant de s’auto-corriger. Ce matériel est en fait une série de jeux qui captent l’attention et éveillent les sens de l’enfant (par leurs couleurs, leurs formes, leur variété), et permettent à ce dernier d’apprendre par lui-même tout en s’amusant.

« Aide-moi à faire seul » Maria Montessori

Maria Montessori aurait eu 142 ans aujourd’hui. Elle est une personnalité si célèbre et si respectée en Italie que son visage figurait même sur les billets de 1000 lires, avant le passage à l’euro.

 

A lire également :

Publicités