mozambique : pour le poste de messager projet éducatif, l’unicef a choisi babar

Oui, oui, l’éléphant ! Qui d’autre ? La sélection a été dure, en cette crise de l’emploi où les plus brillants candidats se ruent sur la moindre offre d’intérim. Le poste était intitulé « Messager Unicef pour le projet Ecoles Amies des Enfants » et faisait rêver les philanthropes du monde entier. L’Unicef a vu passer des diplômés des Arts et Métiers assoiffés de projets humanitaires, des ESSEC de la chaire Entreprenariat social, et même une poignée d’HEC en management alternatif et Entreprise et Pauvreté… mais rien n’a valu la candidature du bienheureux Babar ! Il coûte moins cher niveau budget, et en plus il a une excellente notoriété internationale. Babar s’est confié à esukudu :

« J’avoue que j’aurais préféré bosser pour la corne africaine dans la lutte contre le braconnage des éléphants, au sein du département « protection des animaux de l’ONU », mais c’est Tao Tao le panda qui a eu le job. Me demandez pas comment. Fin bref, l’éducation des enfants en Afrique, c’est pas mal non plus »

Merci Babar.

Le programme d’aide « Ecoles amies des enfants » vient enfin d’être lancé, septembre 2012, il durera un an. Le macaron que vous voyez ci-dessus sera apposé à divers produits dans le commerce, aussi bien des livres et DVD que des jouets et vêtements. D’après un communiqué de l’Unicef, cela permettra à 370 000 enfants de recevoir à l’école un enseignement de qualité et de grandir dans « un environnement sain et protecteur ».

A lire également :

Publicités