canada : le projet d’une « école pour homosexuel-le-s » crée la polémique

J’en ai entendu parler dans cet article du Point. Afin de lutter contre l’homophobie à l’école et de permettre aux élèves se réclamant de minorités sexuelles et de genre, d’aller à l’école sans subir brimades et railleries de leurs camarades, au Canada, on aurait suggéré l’idée de construire des écoles pour homosexuels. Sur la toile internet, on crie au scandale, en évoquant des phénomènes de stigmatisation et de ghettoïsation.

Et pourtant, la non-mixité est un outil politique indispensable (cf. l’excellent papier de Rokhaya Diallo pour Slate) :

Entre victimes d’une même exclusion, on se fait confiance, on sait, on n’a pas besoin d’argumenter pour que l’autre comprenne, la fonction de la réunion est aussi de rassurer. Et puis parfois la colère et le ressentiment doivent s’exprimer pour libérer l’esprit. Une colère qui peut être désordonnée, et violente.

Donc oui, je peux comprendre qu’il y ait le projet d’une école pour minorités sexuelles comme il est, aux Etats-Unis, des universités pour Noir-e-s.

J’ai réécrit le présent article après plusieurs années de lectures et d’études sur les questions de genre, de race et de systèmes d’oppression. Je présente mes plus plates excuses à toutes les personnes que mon premier jet a pu heurter). Je vous mets la capture d’écran pour que vous voyez le chemin parcouru. Encore mille excuses.

Capture d_écran 2017-12-02 à 19.36.31

giphy-downsized

A lire également :

 

Publicités