livre : il milite pour la suppression des appréciations dans les carnets de notes

esukudu_peut_mieux_faire_jean_baptiste_almeras

En vente également à la Fnac et sur Amazon

Le 28 février dernier, arrivait chez nos libraires un petit livre rouge : PEUT MIEUX FAIRE, mon enfance vue par l’éducation nationale (éd. Attila).

Son auteur s’appelle Jean-Baptiste Alméras, et ne semble pas avoir digéré les appréciations décourageantes que, toute sa scolarité durant, les enseignants ont laissées dans son carnet de notes. Sans s’abaisser au moindre commentaire, il les a recueillies dans un livre qui n’est pas un pamphlet, mais dont le sous-titre, « mon enfance vue par l’éducation nationale« , se veut suffisamment accusateur. On le suivra de la maternelle au lycée : « Aime beaucoup s’amuser », « Ne fait plus rien », « Nul », « La même attitude désastreuse que l’année dernière »… Et on imaginera à grand-peine que l’on parlait, là, d’un homme qui dirigera pendant vingt ans une grande librairie parisienne.  Dans une interview accordée à VousNousIls, Jean-Baptiste Alméras affirme qu’il s’agit bien là d’une vengeance contre l‘Education Nationale et ajoute ceci :

« Je ne suis pas théoricien de l’éducation mais je crois qu’il faudrait abolir toutes les annotations en les rem­plaçant, pourquoi pas, par des lettres. Alors que la moindre claque, coup de règle et autres châtiments corporels sont prohibés aujourd’hui, la violence s’est déplacée vers les parents. J’ai l’impression que cer­tains profs se défoulent via les commentaires sur le bulletin. »

 

Vous aimerez sûrement l’article : interview : ne voyez-vous pas que votre enfant est un génie ? ainsi que la citation d’Albert Einstein, selon laquelle tout le monde est un génie.

Publicités