connaissez-vous le principe de la classe inversée ?

esukudu_classe_inversee_the_flip_simpsons_s17e16

Source : Les Simpsons – Saison 17, Episode 16

Il s’appelle Florent Berthet, a un master de finance obtenu à Lyon, et plein d’idées novatrices dans la tête. Inverser la classe, par exemple, c’est son idée. Inspirée d’un concept américain, certes, mais elle mérite qu’on y jette un oeil.

La classe, telle qu’on la connait, c’est une dame ou un monsieur debout sur une estrade, déversant son savoir à un auditoire plus ou moins attentif. Florent Berthet, lui, propose tout autre chose : et si on permettait à l’auditoire de préparer sa leçon en amont, et de la partager par la suite avec la dame ou le monsieur ? Les leçons sont fournies sur des supports vidéos, que l’élève commente voire critique. Le cours devient un échange, et plutôt qu’un discours, un communication qui s’articule et se construit sur les remarques et acquis des élèves. La présence en classe sert dès lors l’assimilation des connaissances acquises à travers les vidéos : du véritable soutien scolaire.

Dans l’interview qu’il donne aux Cahiers Pédagogiques, on apprend que Berthet a créé le concept de classe inversée en 2008 en découvrant sur le net, les vidéos éducatives de Salman Khan, fondateur de la Khan Academy (voir le reportage ci-dessous). Après tout, les enfants de Bill Gates lui-même ont été élevés à la méthode Khan.

Le concept de la classe inversée est une innovation pédagogique qui séduit de plus en plus d’enseignants et pédagogues en France et dans le monde.

Je vous propose, ci-dessous, d’autres articles qui vous aideront à aller plus loin dans cette réflexion :

Publicités