le blended learning (ou système hybride d’apprentissage)

© EdTech Digest

On en parle, ou on en a déjà entendu parler, mais on ne sait pas trop ce qui se cache derrière les mots « blended learning« , que l’on résume souvent comme une méthode alliant apprentissage en ligne et hors ligne. Cette vidéo d’Education Elements explique clairement ce qu’est le blended learning, les scénarii possibles de mise en place de cette méthodologie et les résultats que l’on peut espérer en tirer.

Qu’est-ce que le blended learning ?

Il s’agit d’une méthode d’enseignement proposée par l’entreprise Education Elements, qui a pour objectif d’améliorer et d’accélérer le processus d’apprentissage en combinant le talent des professeurs avec les outils technologiques. Il permet aux enseignants de travailler directement et étroitement en face à face ou en petits groupes avec des élèves, en exploitant les possibilités d’adaptation et de précision que procure la technologie. Avec cette technologie, les élèves assimilent les contenus et les compétences dont ils ont besoin, les enseignants maitrisent chaque progression individuelle et planifient ainsi leurs opérations.

La technologie et l’enseignement s’enrichissent et s’informent mutuellement : Les élèves passent de facon régulière d’un échange avec le professeur et les camarades, à un travail individuel reposant sur un contenu digital sur mesure, adapté à leur rythme d’apprentissage et à leur progression. D’après Education Elements, afin d’optimiser les interactions entre élèves et professeurs, il faudrait actualiser régulièrement les données de progression des élèves et, de ce fait, ajuster dynamiquement les groupes d’élèves.

Quels sont les modèles de blended learning actuellement en vigueur ?

Education Elements a déjà mis en place trois modèles d’intégration du blended learning, dans diverses écoles des Etats-Unis. Pour déterminer quel modèle convient le mieux à quelle école, Education Elements prend en compte divers paramètres tels que les infrastructures de l’école, les ressources technologiques, l’emploi du temps, et les besoins des élèves et du corps enseignant. A ce jour, ils proposent trois modèles :

Rotation : Laboratoire – Ici, les groupes d’élèves permutent entre l’instruction traditionnelle en classe et l’instruction en ligne ou un laboratoire d’apprentissage géré par un assistant d’éducation plutot que par un professeur certifié.

Rotation : Salle de classe – Les groupes d’élèves alternent entre une instruction traditionnelle en salle de classe, et une instruction en ligne au sein de la salle de classe, sous l’égide d’enseignants certifiés, d’apprentis enseignants et d’assistants d’éducation.

Flex : les élèves apprennent d’abord sur internet, entre les quatre murs d’une salle de classe ordinaire.

Education Elements est une société à but lucratif créée en 2010 par Anthony Kim, qui conseille des écoles et systèmes scolaires sur les avantages du « blended learning », tout en les accompagnant dans la mise en place de cette méthodologie, au travers de leur technologie pédagogique, j’ai nommé le Hybrid Learning Management System (HLMS)

Vous aimerez aussi :

Publicités