bitstrips for schools, la version éducative de l’app qui fait le buzz

Bitstrips pour écoles est en français !

Bitstrips pour écoles est en français !

Avant de devenir l’application qui génère des statuts sous forme de cartoons  (vous savez, ces modestes BD un peu vieillotes qui, depuis récemment, envahissent votre fil d’actualité Facebook), Bitstrips avait déjà investi, dès son lancement en 2008, la sphère éducative avec Bitstrips for Schools (Bitstrips pour écoles). Sa promesse de vente : « Constatez le pouvoir éducatif de la bande dessinée« .

 

Bitstrips, d’abord, c’est quoi ?

C’est une application gratuite basée à Toronto qui permet de fabriquer des vignettes de bandes dessinées, en se créant un avatar à son image et en le mettant en scène dans un dessin à texte. Cette nouvelle mise en scène de notre moi virtuel (online persona) via la bande dessinée est esthétiquement l’aïeule des avatars des MMORPG et jeux de simulation de vie (Sim’s et autres, eux-mêmes dépassés), mais elle joue le même rôle que les selfies et les statuts sur les réseaux sociaux : elle permet aux internautes d’assouvir leur envie de raconter leur vie, ce qui explique le succès phénoménal récent de l’application Bitstrips. Cette dernière remplace désormais les statuts Facebook : en une image (qui n’est plus une photo que Facebook sera libre de revendre), on parle de soi sur Twitter, Facebook, Tumblr et plus encore. Bitstrips revendique à ce jour plus de 20 millions d’utilisateurs.

Et l’éducation dans tout ça ?

esukudu_logo_bitstrips_for_schoolsVoilà maintenant cinq ans que les professionnels de l’éducation ont Bitstrips pour écoles à leur disposition : un outil éducatif ludique et social qui permet de capter l’intérêt des élèves grâce à un média qu’ils adorent déjà, la bande dessinée. C’est gratuit pendant un mois, disponible en anglais et en français. Pas besoin d’installer quoique ce soit, tout se passe sur internet : les enseignants peuvent créer une salle de classe virtuelle et chaque élève, son propre avatar. L’un des fondateurs explique le tout dans un tutoriel en ligne.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les adultes se sont emparés de Bitstrips au point d’en être devenus, on le craint, accros. On espère que la version éducative connaîtra le même succès, et que comme Edupad qui a l’ambition de rendre les enfants accros à leurs exercices sur tablette, des élèves francophones et anglophones à travers le monde seront heureux de résoudre leurs problèmes de maths en voyant l’avatar Julie allant acheter du pain à 1,50 euro avec deux pièces d’1 euro. Comment réagira Julie quand la boulangère lui donnera son pain, mais pas sa monnaie ?

Publicités