Street School : apprendre le web-journalisme à l’école de la rue

Street Press offre une formation gratuite au journalisme, et pas des moindres, puisque pour sa Ve édition, elle a été récemment labellisée Grande École du Numérique.  J’ai nommé la Street School.

esukudu_logo_street_schoolL’appel à candidatures a été lancé le 1er juin dernier et se clôturera le 1er juillet 2016. Pour postuler, il suffit d’avoir entre 20 et 30 ans (autrement dit, il faut savoir qui est Sheryfah Luna), être dispo entre octobre 2016 et février 2017 et remplir ce formulaire de candidature. Sur 100  candidats finalistes, 30 petit•e•s veinard•e•s seront sélectionné•e•s, on les appellera les « schooleurs », parce que ça sonne school. Ils seront formés par une vingtaine de professeurs et professionnels du web et des médias, à l’EdFab, à la Plaine Saint-Denis.

La Street School s’engage à apporter de la diversité dans les rangs des journalistes. C’est, à mon humble avis, une belle manière de diversifier les regards dans la façon de raconter le réel. Le « white male gaze » ou le regard de l’homme blanc nous a mis en lumière, à sa manière, l’actualité, des génocides en Centrafrique aux harcèlements sexuels en politique. Il est temps de changer d’ampoules, et pour cela, il y a l’école, la formation de gens différents, qui pourront enfin nous raconter leur version de l’histoire.

Des pointures des médias se sont portées partenaires du projet, parmi lesquelles les radios Nova et MOUV’, et le webzine esukudu (mais chut, ils ne sont pas tout à fait au courant… Ils n’ont pas reçu le SMS… C’est parce que j’ai pas leur numéro… Voilà, voilà…).

Advertisements