Cisjordanie : Israël a démoli leur école la veille de la rentrée. Leur réaction mérite un article.

Je sais. Je suis pratiquement morte– du moins, sur ce blog (mais pour ma défense, je me rattrape sur la page Facebook !) Mais cette semaine (même si Google News se garde bien de communiquer l’info, mais j’ai bien fini par la trouver ici), la veille de la rentrée scolaire, les autorités israéliennes ont démoli des salles de classes palestiniennes en Cisjordanie.

screen-shot-2017-08-24-at-15-34-15

L’école, une fois démolie ・ B’Tselem

Il s’agissait de six cabines toutes neuves offertes par l’Union Européenne, dans lesquelles les 80 enfants de 5 à 10 ans du village de Jub-Ad-Dhib devaient faire leur rentrée ce mercredi 23 août. Ces infrastructures avaient été construites pour éviter à tous ces enfants de marcher pendant plus d’une heure jusqu’à l’école la plus proche. Mardi 22 août, elles ont été détruites sous le motif suivant : « Permis de construire non valide ».

Il n’y a plus d’école ? On y va quand même !

C’est la réaction des enfants palestiniens qui m’a motivée à arrêter tout ce que je faisais pour vous rédiger cet article. Tout heureux de faire leur rentrée, pour une fois, non loin de la maison, ils apprennent qu’on a détruit leur école ! Et que font-ils ? Ils y vont quand même !

esukudu-cisjordanie-israel-rentree-demoli-ecole-enfants-palestiniens-palestine

Des enfants palestiniens qui font leur rentrée à l’endroit où on vient de démolir leur école

Quand on pense à toutes celles et ceux qui vont sécher les cours alors que l’école est à cinq minutes et le pays, en paix… À commencer par bibi…

Il faut vraiment avoir l’instinct d’apprendre. Bravo à tou.te.s ces Malala. Un bel acte de résistance.

Publicités